Shares

Day 4

Matinée sportive : Sand-ball pour les plus courageux et hand ou soccer pour les autres.
La majorité est partie sur la plage avec Gérard et Lionel, les plus sages à l’abri avec Benjamin et Laurent.
Mais rapidement le vent (rafales à 70 km/h) et la fraîcheur ont eu raison des plus téméraires et tout le monde s’est retrouvé pour des parties endiablées de hand et de soccer.

Après une bonne douche et un bon repas nous sommes partis à Barcelone pour visiter la cathédrale du football catalan : le Nou Camp. Monument de près de cent mille spectateurs, aussi grandiose que le marketing en place. C’est là que l’on mesure que les millions distribués aux joueurs sont bien peu à côté de ce récoltés au quotidien dans cet antre de la consommation.

Retour au camp vers 18h pour se préparer à déguster la paella géante qui doit clôturer le séjour avant une sortie surprise tenue secrète jusqu’à la dernière minute : Un match de championnat d’Espagne de handball : Barcelone contre Helvetia Ainatasuna Pampelune et ainsi voir jouer Dika Mem, Cedric Sorhindo et Ludovic Fabreggas.
Les jeunes rouges et noirs ont mis le feu au Palau Blaugrana et attire l’attention de Cédric Sorhindo.


Le retour au camp à été relativement calme tant les têtes étaient encore pleines d’étoiles.
La soirée devait s’achever par une dernière rencontre “sportive” dans le cadre d’une bataille d’eau géante mais l’heure tardive et le nombre de nouveaux touristes dans le camping amenèrent les responsables à l’annuler, non sans déception…
Le couvre feu fut proclamé pour minuit, puis minuit trente, puis…. allez, ce fut un séjour des plus agréables tant pour les ados que pour leurs accompagnateurs.

Le club et surtout les parents peuvent être fiers de ces sportifs de qualités aux têtes bien pleines et au comportement exemplaires.
Dernière nuit avant le retour de la meute prévu sur St Loubes en fin d’après-midi.